search-form-close

Donald Trump hausse le ton à l’égard de Bashar Al Assad

Donald Trump

Dans ce qui pourrait être un nouveau revirement politique, le président américain Donald Trump, jusqu’à présent fervent opposant à l’intervention américaine contre le régime syrien, a qualifié mardi 4 avril, l’attaque chimique meurtrière menée par le président Assad d’ “affront terrible à l’humanité“.

Interrogé lors d’une conférence de presse avec le roi Abdullah de Jordanie quant à un possible changement de stratégie en Syrie, le président Trump a affirmé : “il est très, très possible, et je vous dirais que c’est déjà le cas, que mon attitude envers la Syrie et Assad change beaucoup”, rapporte le New York Times.

L’attaque chimique d’aujourd’hui en Syrie, menée contre des gens innocents dont des femmes et des enfants, est répréhensible et ne peut être ignorée par le monde civilisé“, avait déclaré mardi le président Trump dans un communiqué de la Maison Blanche condamnant cette attaque.

Ces actes haineux menés par le régime de Bachar Al Assad sont une conséquence de la faiblesse et du manque de résolution de l’ancienne administration“, a-t-il encore dit. Le président américain a continué : “Le président Obama a dit en 2012 qu’il établirait une ‘ligne rouge’ contre l’usage d’armes chimiques mais il n’a rien fait“.

Le président avait jusqu’à présent affirmé qu’il ne fallait rien faire en Syrie et que ce n’était pas le problème des États-Unis. En 2013, il avait tweeté : “La seule raison pour laquelle le président Obama veut attaquer la Syrie, c’est pour sauver la face quant à sa stupide déclaration sur une la LIGNE ROUGE. N’attaquez PAS la Syrie, réparez les États-Unis“, rappelle la presse américaine.

Une semaine avant l’attaque chimique en Syrie, l’administration de Trump avait indiqué avoir l’objectif d’arrêter l’État islamique et non de pousser Assad à se retirer.

close