search-form-close

Le pétrole à son plus haut depuis un mois

Dans l’attente de la publication des chiffres officiels des réserves américaines de brut ce mercredi après-midi, les cours du pétrole sont au plus haut depuis un mois.

Le baril de Brent (référence pour le pétrole algérien) s’échange vers 10h30, à 54,84 dollars (+1,14%). C’est son plus haut niveau depuis un mois. Les échanges étaient également orientés à la hausse cette nuit en Asie. Vers 04h30 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai gagnait 28 cents à 51,31 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Après deux semaines consécutives d’augmentation, les analystes tablent, selon l’agence Reuters, sur une baisse des stocks de brut la semaine dernière. Un signe encourageant quant à une diminution prochaine des réserves mondiales.

Selon les chiffres publiés mardi soir par l’association professionnelle American Petroleum Institute (API), les réserves américaines de brut ont reculé plus que prévu la semaine dernière de 1,83 millions de barils, alors que le marché s’attendait à une baisse de 150.000 barils. Le Département de l’Énergie (DoE) publiera, quant à lui, les données officielles mercredi après-midi.

Toutefois, l’annonce de la reprise de la production libyenne, dimanche, sur le site le plus important du pays inquiète les investisseurs, ce qui pourrait avoir un effet baissier sur les cours. L’agence Bloomberg indique, dans un article du 3 avril, que la production a rebondi à 660.000 barils par jour après avoir chuté de 500.000 barils par jour la semaine dernière.

close