search-form-close

Un musulman tué pour avoir transporté des vaches

Un musulman a été sauvagement battu par une foule lui reprochant de transporter illégalement des vaches, animaux considérés comme sacrés dans la religion hindoue. L’homme de 55 ans a été traîné hors de son camion alors qu’il circulait sur une route de l’État du Rajasthan dans le nord-ouest de l’Inde.

Les images, qui ont largement circulé sur les réseaux sociaux, montrent le routier se faire lyncher par plusieurs hommes tandis que d’autres détruisent son véhicule à coups de pierres. La victime est décédée lundi soir, deux jours après son agression, rapporte l’AFP.

Selon la même source, les autorités ont ouvert une enquête et soupçonnent des membres d’une milice hindoue de « protection des vaches ». Six autres personnes ont été blessées lors de ces heurts.

Ces deux dernières années, au moins dix personnes ont été tuées suite à des incidents similaires. Des observateurs estiment que les actions de ces extrémistes hindous ont été favorisées par l’arrivée au pouvoir, en 2014, du premier ministre nationaliste, Narendra Modi. Dernièrement, les États contrôlés par son parti ont ordonné la fermeture des abattoirs sans permis « au nom de la protection des vaches ».

En Inde, où la communauté musulmane représente 14% de la population totale, l’abattage des vaches est interdit dans la plupart des États du pays. Depuis le 31 mars dernier, il est d’ailleurs passible de prison à vie dans l’État du Gujarat.

close